1er salon d'Arts plastiques à CALMONT

Publié le par Fondation, POUS

La toute jeune association " Perspectives calmontaises" a organisé son 1er salon d'Arts plastiques, dont le vernissage a eu lieu le vendredi 9 février.

La Fondation POUS était représentée par Marie-Odile PETER, qui faisait partie du jury, et qui a remis le "Prix de la Fondation" à l'artiste Claude PASSOT, sculpteur.

Au centre, Claude Passot, Isabelle Lagier et Annick Rougier, les trois lauréats entourés par des membres du jury.

Au centre, Claude Passot, Isabelle Lagier et Annick Rougier, les trois lauréats entourés par des membres du jury.

La Dépêche du Midi a relayé, dans son édition du 13/02, cette belle manifestation, dans l'article suivant dont voici un extrait :

 

C'est en présence d'une centaine de visiteurs que s'est tenu vendredi soir sous la halle le vernissage du premier salon d'arts plastiques de Calmont organisé par la toute nouvelle association "Perspectives calmontaises".

Les Calmontais sont nombreux à s'adonner à la peinture ou à la sculpture en amateur, pour le seul plaisir de créer, que ce soit au sein d'associations ou de façon individuelle.

Les organisateurs de la manifestation ont souhaité promouvoir dans la commune, grâce à ce salon, l'art sous ses différents aspects et procurer ainsi aux artistes une vitrine afin qu'ils puissent montrer au public toute l'étendue de leur savoir-faire et de leur talent.

Ouvert à tous, le salon a donc permis à de nombreux artistes du village mais aussi de communes voisines d'exposer des œuvres de qualité, de bonne facture. Très éclectique, le salon présentait divers aspects de l'art pictural, aquarelle, acrylique, pastel, crayon, huile, fusain mais aussi des sculptures en terre ou en métal.

Le jury a décerné le premier prix, assorti d'un chèque, à Isabelle LAGIER pour sa toile acrylique "Super-héroïnes". Le prix du jury a été attribué à Annick ROUGIER pour "l'Homme birman", une peinture au pastel.

Claude PASSOT enfin a reçu le prix de la Fondation POUS, d'Auterive, pour sa sculpture métal "l'Intolérance". Devant le succès de ce premier salon que de nombreux visiteurs ont pu parcourir durant tout un week-end, les organisateurs envisagent sereinement la tenue d'un nouveau salon, encore plus étoffé, l'année prochaine.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article